science
Dimanche / Mistral (sciences) / 14.00

Les anticorps monoclonaux: balles magiques ou bulles spéculatives?

La notion de balle magique, mentionnée pour la première fois par Paul Ehrlich en 1900 pour expliquer une réponse de défense immune spécifique, fut approfondie au cours du vingtième siècle et  prouvée par la découverte d’anticorps monoclonaux et de leur structure au cours des années 1970-1990. L’industrie pharmaceutique s’est approprié ces connaissances pour commercialiser des anticorps monoclonaux à des prix outranciers après le financement public de toute la recherche fondamentale. Ceci vaut également pour l’immunothérapie du cancer, élaborée dans des laboratoires publics et maintenant commercialisée à des prix inabordables. Le café scientifique discutera l’histoire, les possibilités et les dangers de ces découvertes.

Participants