boekvoorstelling
Samedi / Place des syndicats / 11.00

Jeanne Devos et son combat pour les employées de maison en Inde

Jeanne Devos, sœur Justice, reprend le combat, soutenue par l'Eglise mais contrariée par les employeurs, la mafia et la police. Peu à peu, elle échange l'habit contre un sari et réussit à créer un mouvement pluraliste de résistance. Ce qui a commencé comme une assemblée improvisée en 1985 est aujourd'hui un syndicat avec des millions de membres qui dépassent les frontières de l'Inde. En tant que religieuse, Jeanne Devos parvient à convaincre l'Organisation internationale du travail (OIT) à Genève. Celle-ci approuve la Convention 189  qui reconnait, dans le monde entier, le travail domestique comme un travail. Cette reconnaissance est le couronnement de l'engagement inébranlable de Jeanne en 2011.

Jeanne Devos a reçu plusieurs prix pour son travail, dont le titre de docteur honoris causa de la KU Leuven en 2000 et le prix international Gandhi en 2002. En 2005, elle a été nominée pour le prix Nobel de la paix.

"Alsof de weg ons zocht" (Comme si la route nous cherchait) est l'histoire intime d'une missionnaire flamande, d'une citoyenne du monde avant la lettre et celle d'un mouvement porteur d'un message indélébile d'espoir et de solidarité.

Julie Hendrickx a travaillé sur ce projet pendant plus de deux ans*. En tant que membre de la famille de Jeanne, elle a eu accès à ses archives personnelles. Elle s'est également rendue plusieurs fois en Inde pour interviewer de nombreuses personnes de la NDWM et s'est entretenue avec des personnalités telles que Luc Cortebeeck, Marianne Thyssen, qui suivent le travail de Jeanne.

* Julie Hendrickx cède intégralement ses droits d'auteur au mouvement. Chaque exemplaire vendu est donc une contribution directe.