Pablo Sepúlveda Allende

Pablo Allende est le petit-fils de Salvador Allende, ancien président socialiste du Chili tué lors du coup d'État de Pinochet en 1973. En septembre, nous commémorons les 45 ans du coup d'État au Chili. Nous sommes donc honorés d’accueillir Pablo comme invité à Manifiesta. C'est en effet un témoin privilégié du processus néolibéral qu'a vécu le chili depuis le coup d'état et également de la révolution bolivarienne qui a lieu au Venezuela.

Né au Mexique en 1976, où sa famille est exilée pour raisons politiques, Pablo revient au Chili en 1991 pour terminer ses études secondaires. Il part à Cuba pour étudier la médecine à l'ELAM, école latino-américaine de Médecine, et par la suite, il retourne au Chili où il travaillera en tant que médecin. En 2009, il se rend au Vénézuela pour travailler au "CDI Dr. Salvador Allende », l'une des nombreuses missions médicales que Chavez a mis en place. Depuis lors, il y vit et y travaille comme médecin, aussi bien en zone urbaine qu’en zone rurale avec les peuples autochtones. Il travaille actuellement, et continue de se spécialiser en psychiatrie à Caracas.

Pablo est resté dans l’ombre jusqu'en 2016, quand où il écrit une lettre ouverte contre la position politique de sa tante Isabel Allende Bussi (présidente du sénat chilien à l'époque) qui soutenait un leader de l'opposition au gouvernement chaviste, Leopoldo Lopez.

 

en coöperation avec