Laura Cáceres

Laura Cáceres est la fille de Berta Cáceres, activiste environnementale renommée et importante dirigeante du COPINH, un réseau d’organisations sociales honduriennes qui défendent les droits des communautés indigènes.

Elle était à la tête de l’opposition du peuple Lenca au projet du barrage d’Agua Zarca. A ce titre, elle a reçu le prix Nobel vert en 2015. Le 3 mars, elle a été tuée dans sa propre maison, par des assassins formés aux Etats-Unis et liés à l’armée hondurienne. Aujourd’hui, Laura Cáceres préside le mouvement COPINH et avec sa sœur cadette continuent la lutte de leur mère..