Reglement

ARTICLE 1

Chez ManiFiesta, nous sommes unis pour soutenir les alternatives du futur. Nous parlons le langage de la solidarité et de la diversité, le langage des 99%, pas celui de l’argent. Le racisme, le sexisme, l’homophobie ou toute autre forme de discours haineux n’ont pas leur place à la Fête de la Solidarité.

ARTICLE 2

  • Toute personne qui entre à ManiFiesta doit être en possession d’un billet valable, d’un bracelet d’entrée ou d’un bon d’entrée spécial délivré par l’organisateur.
  • Un billet n’est valable que pour l’entrée d’une personne le ou les jours pour lesquels vous avez acheté un billet.
  • Les billets du festival ne seront ni remboursés ni échangés.
  • Un billet ManiFiesta volé ou perdu ne sera ni remplacé ni remboursé.
  • Les visiteurs qui pénètrent dans l’enceinte de ManiFiesta donnent l’autorisation explicite d’apparaître sur des images partagées sur Internet et sur des imprimés distribués dans des lieux publics.

ARTICLE 3

Sur le site du festival et du camping, il est interdit à tout visiteur de :

  • Pénétrer dans des zones auxquelles vous n’avez pas accès, telles que la zone des bénévoles, la salle de presse, les coulisses, … .
  • Grimper sur les tentes, les clôtures, les ponts lumineux, les bancs et autres constructions.
  • Bloquer les entrées et les sorties (d’urgence).
  • Perturber l’ordre public ou mettre en danger la sécurité d’autrui.
  • Vendre de la nourriture, des boissons ou d’autres produits sans l’autorisation expresse de l’organisateur.
  • Lancer ou tirer des objets sous forme solide, liquide ou gazeuse.
  • Fumer dans les zones où il est interdit de le faire.
  • Uriner en public.
  • Pénétrer sur le terrain avec un véhicule sans vignette officielle (délivrée par l’organisateur). Les voitures non autorisées seront remorquées à vos frais.

ARTICLE 4

Le contrôle d’accès est basé sur la loi stipulée ci-dessus, dans le but de détecter les armes ou les objets dangereux dont la présence peut perturber le bon déroulement de l’événement ou mettre en danger la sécurité des personnes présentes.

Les objets suivants sont interdits sur le site du festival et du camping :

  •  Verre, canettes, drogues ou autres stimulants.
  • Projectiles ou explosifs sous forme solide, liquide ou gazeuse.
  • Produits ou matériaux inflammables et aérosols.
  • Articles pyrotechniques tels que les feux de Bengale, les feux d’artifice, les torches, … .
  • Toute arme ou objet dangereux et pointu (bâtons, chaînes, couteaux, etc.).
  • Bannières ou objets comportant des textes discriminatoires ou provocateurs susceptibles d’être utilisés pour troubler l’ordre public ou mettre en danger la sécurité.
  • Tout autre dispositif pouvant être considéré par les services de sécurité comme dangereux pour les autres visiteurs du festival.
  • Il est interdit d’allumer des feux.

ARTICLE 5

L’accès au site du festival et au camping peut vous être refusé (sans droit au remboursement du billet d’entrée) si vous :

  • Êtes sous l’influence de l’alcool ou de drogues.
  • Vous êtes vu refuser l’accès précédemment par l’organisation ou d’autres autorités.
  • Faites preuve d’un comportement manifeste dans l’intention de troubler l’ordre public, de provoquer des violences ou de causer des dommages aux personnes ou aux objets.
  • Refusez de vous conformer aux conditions générales.

ARTICLE 6

Pour des raisons de sécurité, l’organisateur se réserve le droit de :

  • Arrêter ou interrompre le festival.
  • Garder les visiteurs sur le site pour le moment jusqu’à la fin du festival.
  • Vider le site en totalité ou en partie.
  • Refuser l’accès au site, même si l’on est en possession d’un permis d’entrée valide.

L’organisateur peut être contraint de modifier le programme du festival. Dans ce cas, le billet d’entrée reste valable, mais une modification du programme ne permet pas de demander un remboursement à l’organisateur.

ARTICLE 7

  • Les chiens tenus en laisse sont autorisés dans les locaux, sauf à PioFiesta, dans les bâtiments et lors des débats et conférences. Il existe une exception pour les chiens d’assistance.
  • Les enregistrements professionnels de sons ou d’images ne sont autorisés qu’avec une accréditation de presse.